Declic Violence

AIDE À LA PRISE EN CHARGE DES VIOLENCES CONJUGALES ENVERS LES FEMMES EN MÉDECINE GÉNÉRALE

Les troubles physiques

Il s'agit de :

  • Traumatismes physiques immédiats (ecchymoses, brûlures, fractures…)
  • Blessures plus graves susceptibles d'entraîner des incapacités
  • Troubles digestifs (douleurs abdominales, troubles du transit)
  • Troubles gynécologiques (dyspareunies, douleurs pelviennes, IST dont VIH...)
  • Douleurs chroniques (céphalées, lombalgie…) inexpliquées
  • Exacerbation de pathologies chroniques (diabète, asthme...)

En dehors des blessures directement liées à un épisode violent, de nombreux symptômes physiques semblent associés aux violences de couple dans la littérature.

Au fil du temps, on observe une augmentation des symptômes physiques chez les femmes exposées à des violences répétées.

Chez les patientes consultant leur médecin généraliste, les victimes de violences présentent un nombre plus important de symptômes physiques.