Declic Violence

AIDE À LA PRISE EN CHARGE DES VIOLENCES CONJUGALES ENVERS LES FEMMES EN MÉDECINE GÉNÉRALE

Les signes d'alerte

Ces signes ne sont pas spécifiques.

Facteurs de risque, facteurs aggravants

  • Antécédent de violences familiales dans l'enfance
  • Séparation récente
  • Grossesse
  • Isolement social

Plaintes

  • Plaintes vagues et inexpliquées
  • Symptômes physiques chroniques inexpliqués : douleurs (pelviennes, lombaires, abdominales, céphalées), asthénie
  • Symptômes physiques multiples

Comportement

  • Consultations fréquentes
  • Retard à consulter, oublis de rendez-vous
  • Problème d'observance (traitement, conseils)
  • Incohérence dans le récit

Signes psychiques

  • Dépression
  • Etat de stress post traumatique : savoir le diagnostiquer
  • Anxiété
  • Troubles du sommeil
  • Idées suicidaires, tentatives de suicide
  • Addictions
  • Troubles du comportement alimentaire

Signes physiques

  • Blessures/ traumatismes inexpliquées/répétés
  • Douleurs chroniques : pelviennes, lombaires, abdominales, céphalées
  • Asthénie
  • Maladie chronique déséquilibrée

Santé sexuelle et reproductive

  • Grossesses non désirées, IVG
  • IST répétées
  • Dyspareunies
  • Fausse couche
  • Métrorragie
  • Manque de soins prénataux

Liés au partenaire

  • Trop attentionné
  • Intrusif
  • Agressif

Liés aux enfants

  • Rupture dans le comportement
  • Repli sur soi ou hyperactivité
  • Régression des acquisitions ou Maturité précoce
  • Troubles alimentaires
  • Troubles du sommeil
  • Douleurs répétées
  • Rupture scolaire
  • Actes délictueux
  • Mise en péril de soi